Yves Saint Laurent – Exposition magnifique !






Musée des Beaux-Arts de Montréal

Yves Saint Laurent
Du 29 mai au 28 septembre 2008





Le Musée des beaux-arts de Montréal a conçu et organisé, avec les Fine Arts Museums of San Francisco, et en partenariat avec la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, la première rétrospective couvrant les quarante ans de création de la maison de Haute Couture Yves Saint Laurent.


Yves Saint Laurent
Né à Oran (Algérie) en 1936
Tailleur – pantalon
Collection printemps/été 1978, n° 7
Lainage à chevrons. Blouse et ceinture de crêpe de Chine. Canotier de paille et nœud e taffetas, pions d’oreille « escargots » de métal, gant et escarpins ouvert de cuir.
Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
Photo Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
© Tous droits réservés



Présentée du 29 mai au 28 septembre 2008, l’exposition Yves Saint Laurent jette un regard sur ce virtuose de la haute couture, dont le style unique croise les références du monde des arts avec celles de la culture populaire et de la révolution sociale. Cette présentation développe le caractère novateur d’une œuvre qui a marqué l’histoire et l’actualité de l’empreinte de sa nouvelle définition de la féminité, et a laissé une signature qui transcende les modes. Forte de quelque 145 modèles accessoirisés appartenant à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, l’exposition sera aussi accompagnée de croquis et de vidéos.

Yves Saint Laurent est reconnu pour avoir renouvelé la tradition de la haute couture et posé les fondements de l’habillement féminin moderne. Les tenues de bases qu’il a conçues pour les femmes – tailleur-pantalon, jupe-culotte, caban, blazer, saharienne et smoking – mettent en valeur son style novateur et sont devenues de véritables classiques intemporels. Tout aussi remarquables sont les modèles de vêtements créés sous l’inspiration de sources multiples. Dans le vocabulaire stylistique du couturier, la musique, les arts plastiques, les arts de la scène, la littérature ou encore les impressions de voyage comptent autant que les nouvelles formes de vêtements qu’il imagine.



♦ Nathalie Bondil, Directrice ♦

    “Pourquoi Yves Saint Laurent à Montréal ? L’œuvre d’un des plus grands couturiers du XXe siècle est tout simplement d’une beauté à fleur de peau. La poésie de chaque modèle s’appuie sur la sensibilité, on le sait, et la culture, on l’oublie, exceptionnelles de cet homme. Le regard se perd dans chaque centimètre de tissu, cette rare expérience visuelle « en direct » de la haute couture ne peut être comparée à son image, parfois galvaudée à force d’être partout présente. J’ai moi-même été éblouie, le mot est juste, quand j’ai vu pour la première fois les réserves de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, et je le suis encore. Chapeau bas à cette jeune institution, un modèle du genre ! À mes yeux émerveillés, offrir à tous cette expérience de la mode au superlatif, se légitimait donc pleinement dans un musée des beaux-arts, d’autant plus que notre ville, comme nos collections pluridisciplinaires, soutiennent la création, l’art et en particulier le design. Un autre aspect me touche, le fait qu’Yves Saint Laurent ait réellement voulu donner le pouvoir aux femmes, de jour comme de nuit : il a détourné les codes masculins au service d’une femme en action, qui n’est jamais là où on l’attend, le contraire d’une poupée publicitaire, folklorique ou futuriste. Et surtout, surtout, il a su magnifier toutes les beautés, quelle que soit leur culture ethnique, quelle que soit leur couleur de peau (c’est le premier à avoir employé un mannequin noir), son inspiration étant nourrie par une belle âme. Aujourd’hui, plus que jamais, les jeunes designers réexaminent son œuvre complexe.”


\
Yves Saint Laurent
Né à Oran (Algérie) en 1936
Robe de cocktail, hommage à Mondrian
Collection automne/hiver 1965, n° 81
Empiècement de jersey de laine. Pions d’oreilles de jais facetté et perle fantaisie, escarpins de cuir verni à boucles de métal
Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
Photo Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
© Tous droits réservés

\
Yves Saint Laurent
Né à Oran (Algérie) en 1936
Ier smoking
Collection automne/hiver 1966, n° 76
Veste et pantalon de grain de poudre et satin de soie, blouse de baptiste. Cravate, ceinture drapée et bottines de satin de soie, boutons de manchettes de métal et perle fantaisie.
Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
Photo Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
© Tous droits réservés

\
Yves Saint Laurent
Né à Oran (Algérie) en 1936
Robe longue du soir
Collection automne/hiver 1968, n° 74
Mousseline de soie, boa de plumes d’autruche. Ceinture « serpent » de métal.
Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
Photo Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
© Tous droits réservés

\
Yves Saint Laurent
Né à Oran (Algérie) en 1936
Ensemble long de soir
Collection printemps/été 2001, n° 89
Manteau de gaze bordé de plumes d’autruche, robe de crêpe de satin.
Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
Photo Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
© Tous droits réservés



Le parcours de l’exposition
L’exposition est divisée en quatre thèmes principaux : La pointe du crayon, où l’on suit l’idée du couturier à partir du croquis ; La révolution Yves Saint Laurent, où la tenue au masculin-féminin voisine avec celle de la séductrice ; La palette qui montre comment les règles traditionnelles d’harmonie des couleurs ont été renversées par les nouveaux contrastes inspirés de multiples métissages ; Les sources lyriques, enfin, où les influences historiques, littéraires (Marcel Proust, Oscar Wilde, Louis Aragon, Jean Cocteau…) et artistiques sont interprétées et traduites par le génie créateur du couturier. Tout au long de sa carrière, Yves Saint Laurent s’est arrêté sur l’œuvre de grands artistes, exprimant ses goûts personnels et son admiration en peinture dans une transmutation de la matière picturale en matière textile. Certains modèles reprennent les sensations visuelles de l’impressionisme tandis que d’autres libèrent la force expressive des mouvements artistiques de l’art moderne : Mondrian et Poliakoff (1965), les robes « Pop Art » (1966), Picasso (1979) et Braque (1988).


\
Yves Saint Laurent
Né à Oran (Algérie) en 1936
Robe de cocktail
Printemps-été 1992
Gazar. Capeline de paille brodée de sequins. Pendants d’oreilles en céramique. Escarpins de crêpe.
Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
Inv. 1992 PE 45
Photo Alexandre Guikinger
© Tous droits réservés

\
Yves Saint Laurent
Né à Oran (Algérie) en 1936
Robe de mariée
Printemps-été 1999
Haut, coiffe, bracelet et bracelet de cheville de roses et feuilles.
Traine de gazar. Sandales de crêpe.
Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
Inv. 1999 PE 68
Photo Alexandre Guikinger
© Tous droits réservés

\Exposition Yves Saint Laurent – 29 mai au 28 septembre 2008
Musée des beaux-art de Montréal – Photo Christine Guest – © Tous droits réservés

\Exposition Yves Saint Laurent – 29 mai au 28 septembre 2008
Musée des beaux-art de Montréal – Photo Christine Guest – © Tous droits réservés


Commissariat de l’exposition
L’historienne de mode française Florence Müller, commissaire générale de l’exposition, a partagé sa passion et sa connaissance de la mode et de la haute couture françaises avec les commissaires associées Diane Charbonneau, conservatrice des arts décoratifs contemporains au Musée des beaux-arts de Montréal, et Jill D’Alessandro, conservatrice adjointe de la Caroline and H. McCoy Jones Collection of Textile Arts aux Fine Arts Museums of San Francisco.



! Première coproduction entre ces deux musées, l’exposition sera présentée après Montréal à San Francisco, dans la nouvelle architecture du de Young Museum, du 1er novembre 2008 au 1er mars 2009. ¡



Photos et textes Musée des Beaux-Arts de Montréal
© Photos. Tous droits réservés. Toute utilisation est strictement interdite

Remerciements spéciaux au Musée des Beaux-Arts de Montréal

Links











Espaces Arts & Objets Swiss Art Gallery

Disclaimer & Copyright

~ by Stampfli & Turci on June 15, 2008.

One Response to “Yves Saint Laurent – Exposition magnifique !”

  1. […] English version […]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: