Wim Delvoye : Knockin’ on Heaven’s Door – Palais des Beaux-Arts, Bruxelles






Palais des Beaux-Arts, Bruxelles



Wim Delvoye : Knockin’ on Heaven’s Door
20.10.2010 > 23.01.2011





L’artiste belge Wim Delvoye s’est forgé une réputation internationale grâce à une série d’œuvres d’art souvent qualifiées d’ironiques et de provocantes, tels ses cochons tatoués, ses machines fécales Cloaca, sa lettre d’amour écrite à l’aide d’épluchures de pommes de terre ou encore ses bonbonnes de gaz dans le style des faïences de Delft.


Wim Delvoye


Coccyx Double # 1 2009 polished bronze 17.5 x 12.5 x 12.5 cm
© Studio Wim Delvoye





Pour sa première exposition solo au Palais des Beaux-Arts, l’artiste gantois présente essentiellement des œuvres inspirées de l’art gothique. Partant d’une étude approfondie des édifices gothiques et néo-gothiques, il en interprète le style à sa manière, à la faveur des nombreuses possibilités offertes par les technologies de pointe.

Delvoye exposera des dessins, des maquettes, des sculptures, mais aussi sa tour en acier Corten de plus de 17 mètres de haut, placée dès maintenant sur le toit du bâtiment. Il s’agit d’une version augmentée de la tour que Delvoye a dévoilée au musée Guggenheim à Venise lors de la Biennale en 2009 et au Musée Rodin à Paris en 2010. De cet emplacement de choix, cette œuvre monumentale dialoguera avec la flèche de l’Hôtel de Ville de Bruxelles, une des perles bruxelloises du gothique. Elle prend aussi position dans l’espace urbain et architectural bruxellois.

Dans les salles antichambres on verra d’autres œuvres liées au contexte gothique par le caractère religieux, notamment les Helixes christiques – sculptures de bronze représentant un Christ au corps déformé se contorsionnant autour de sa croix – qui expriment la souffrance physique, l’humanité de ce corps crucifié, sans oblitérer son caractère spirituel et sacré.


Wim Delvoye


Helix DHAACO 90 52 cm x 9 L 2008 bronze, black patina 470 x 82 x 82 cm
© Studio Wim Delvoye

Wim Delvoye



Helix DHAACO 90 52 cm x 9 L 2008 bronze, black patina 470 x 82 x 82 cm
© Studio Wim Delvoye





Dans la rotonde royale, Wim Delvoye présentera une autre facette totalement inédite de son œuvre, des sculptures en bronze poli torsadées de bustes et de Daphné et Chloé entraînés dans le mouvement du tourment amoureux.

Enfin, l’artiste sera présent dans The World of Lucas Cranach, entre autres avec une grande maquette d’une chapelle ainsi que d’autres œuvres mises en relation thématique avec les peintures et gravures de Cranach. Si Lucas Cranach l’Ancien est indiscutablement un peintre de la Renaissance, de nombreux historiens de l’art s’accordent à dire que ses tableaux réalisés avant 1531 doivent être considérés comme les dernières manifestations du gothique. Dans ce contexte, il est intéressant d’établir des liens entre l’esprit de certaines peintures de Lucas Cranach et la reformulation contemporaine du gothique et le traitement de la figure du Christ, menés par Wim Delvoye.







Courtesy Palais des Beaux-Arts
Visuels © Studio Wim Delvoye





Links





Stampfli & Turci – Art Dealers


Disclaimer & Copyright





~ by Stampfli & Turci on November 17, 2010.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: