Le Symbolisme en Belgique / Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique





Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique



Le Symbolisme en Belgique
26.03 – 27.06.2010





Avec plus de deux cents œuvres, cette exposition s’appuie sur les recherches originales, que son commissaire, Michel Draguet, a publiées en 2005 dans son essai intitulé Le Symbolisme en Belgique. Elle développe les différentes tendances du dernier grand courant artistique du XIXe siècle qui, en Belgique, a largement anticipé l’émergence du mouvement surréaliste.


Jean Delville


Jean Delville
Orphée mort, 1893
Huile sur toile, 79,3 x 99,2 cm
Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles
© SABAM Belgium, 2010


De Rops à Spilliaert, en passant par Khnopff, Delville ou Minne, l’exposition dresse un riche panorama de la création de la fin de siècle en même temps qu’elle trace le portrait d’une société en crise. Elle examine aussi la portée d’influences étrangères comme le wagnérisme à l’opéra ou l’art des préraphaélites et intègre également le développement non négligeable des arts décoratifs et de l’Art nouveau dont Bruxelles deviendra la capitale. Un accent particulier est mis sur les relations primordiales qui lient symbolisme et littérature.

Le mouvement symboliste constitue-t-il la dernière manifestation de l’ « humanisme » à la veille de la catastrophe que représentera le Première Guerre mondiale ou pose-t-il par son ensemble d’expressions artistiques typiques de la fin de siècle, les bases de l’art du XXe siècle ? Est-il l’ultime floraison d’une tradition à l’agonie ou le premier ferment d’une modernité à venir ?

Riches de prêts européens et américains, la manifestation proposée par les MrBAB ainsi que ses activités périphériques offrent le premier panorama d’ampleur d’un art qui, en touchant tous les domaines de la création a façonné une sensibilité qui n’a rien perdu de son actualité.


Félicien Rops


Félicien Rops
Pornokratès, 1879
Crayon, pastel et aquarelle sur papier, 29 x 18 cm
Courtesy Galerie Historismus, Bruxelles
© All rights reserved

Léon Spilliaert


Léon Spilliaert
Autoportrait au crayon rouge, 1908
Encre de Chine, lavis, pinceau, gouache et crayon de couleur sur papier, 84,5 X 68,2 cm
Musée des Beaux-Arts, Ostende (inv.1953/5)
© SABAM Belgium, 2010







Courtesy Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique
Images © Tous droits réservés





Links





Stampfli & Turci – Art Dealers


Disclaimer & Copyright





~ by Stampfli & Turci on April 19, 2010.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: