Italiennes modèles : Hébert et les paysans du Latium – Musée d’Orsay






Musée d’Orsay

Galerie permanente de dessin



Italiennes modèles :
Hébert et les paysans du Latium
7 avril – 19 juillet 2009




Dans le cadre du centenaire de la mort du peintre Ernest Hébert (1817-1908), le musée Ernest Hébert de Paris et celui de La Tronche proposent une exposition autour d’un thème particulièrement cher à l’artiste : la représentation des paysans italiens.

Dans leur costume traditionnel, les modèles vivants ont un charme presque “exotique”, voire sauvage.


Hébert Ernest Antoine Auguste

8 -Hébert - Rosa Nera à la fontaine



Hébert Ernest Antoine Auguste (1817-1908)
Rosa Nera à la fontaine
1856
63 x 50,3 cm
huile sur toile
Paris, musée national Ernest Hébert
© RMN – Franck Raux


En 1853, à trente-six ans, peintre reconnu par la critique parisienne et les autorités, Ernest Hébert (1817-1908) ressent un besoin inextinguible de fuir Paris et ses mondanités.

Il répond avec joie à la proposition de ses amis paysagistes, Édouard Imer et Eugène Castelnau, d’entreprendre un périple qui doit les mener de Marseille à Naples. Hébert et ses compagnons s’attardent dans les villages des monts Simbruini, où les paysannes portent le costume traditionnel, ainsi que le relate avec une certaine allégresse un journal écrit à trois mains.

Ces villageoises au port altier, dont la beauté leur évoque l’Antique, montrent une dignité émouvante, vivante et sensible bien qu’elles soient marquées par une vie rude. “Il est vrai que je suis partout impressionné par les têtes aux regards profonds et froids qu’on ne trouve que dans les pays du soleil, la misère y a des accents de fierté et de calme antique inconnus chez nous.” écrit-il.

Il observe avec fascination la réalité quotidienne et atteint dans ces lieux d’altitude, sauvages et retirés, qui ne sont pas sans lui rappeler son Dauphiné natal, une sérénité qui lui permet de dépasser ses doutes et le conduit à une maturité rayonnante.


Hébert Ernest Antoine Auguste

6 -Hébert - Les Fienaroles



Hébert Ernest Antoine Auguste (1817-1908)
Les Fienaroles de Sant’Angelo vendant du foin à l’entrée de la ville de San Germano
1854
50 x 75 cm
huile sur toile
Paris, musée national Ernest Hébert
© RMN – Franck Raux

Hébert Ernest Antoine Auguste

1-Hébert_les filles d'Alvito



Hébert Ernest Antoine Auguste (1817-1908)
Les Filles d’Alvito
1855
220 x 152 cm
huile sur toile
Paris, musée national Ernest Hébert
© RMN – Franck Raux


En contrepoint de l’exposition “Voir l’Italie et mourir”, et pour commémorer le centième anniversaire de la mort du peintre, les deux musées Hébert – à La Tronche, en Isère et à Paris – se sont joints au musée d’Orsay afin d’illustrer un moment représentatif de l’art fécond et de la vie heureuse de l’artiste.





    Visuels – Courtoisie Musée d’Orsay
    Images © RMN – les auteurs


Links





Stampfli & Turci – Art Dealers


Disclaimer & Copyright





~ by Stampfli & Turci on May 13, 2009.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: